Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

PRESSE

 http://www.windsurfjournal.com/article,news,du-nouveau-pour-les-de-souza,3589 

 

» News | Archives » Du nouveau pour les de Souza !28.11

2014

Du nouveau pour les de Souza !

new-Chatel 1617

 

 

 

La saison s’achève tout juste et le mercato hivernal 2014/2015 a lui visiblement bel et bien débuté ! Etles marques KA Sails et Angulo Boards semblent être les premières à dégainer puisqu’après Gautier Bourgeois, 2 nouvelles recrues font leur arrivée dans le team national en la présence d’Alizée de Souza et de son frère Jocelyn.
Pour cette première, déjà présente chez KA Sails depuis quelques années, c’est du côté des planches que vient la nouveauté puisqu’elle sera désormais équipée par la marque de Josh Angulo, elle qui, jusqu’à présent, n’avait pas de sponsor dans ce domaine.
Passé chez Loft Sails et Patrik en février 2013, Jocelyn de Souza revient pour sa part à ses premiers amours, puisque KA Sails l’équipait déjà en 2008, et il aura lui aussi sous les pieds des flotteurs Angulo Boards. A signaler que ce dernier portera également les couleurs de Windsurf Pro Shop, importateur en France de ces mêmes KA Sails et Angulo Boards, et qu’il sera équipé aussi de guns de vitesse réalisés parPC2 - Phil Carbon Concept.
Sur le front tous les 2 des épreuves nationales en slalom et en longue distance, Jocelyn de Souza se concentrera en particulier en 2015 sur la Windsurfing Euro-Cup, le "nouveau" championnat d’Europe de slalom, ainsi que sur les épreuves continentales du PWA World Tour…

Pour en savoir plus sur Alizée et Jocelyn de Souza : www.windsurfalizee.over-blog.com etwww.windsurfjo.over-blog.com

Source : Alizée et Jocelyn de Souza
Photos : Eric de Souza

0 commentaire(s)
Tags : transfertmercatoAlizée de SouzaJocelyn de SouzaKA SailsAngulo BoardsPC2 - Phil Carbon ConceptWindsurf Pro Shop

Photos associées

 

http://www.windsurfjournal.com/article,news,cedric-bordes-chez-les-suisses,2208

wj.jpg

Facebook The Loft sails:

http://www.facebook.com/TheLoftSails?fref=ts

FBLoft.jpg

FBLoft2.jpg

 

Windsurfjournal facebook 04fevrier2013

http://www.facebook.com/windsurfjournal?fref=ts

wj-fb1.jpgwj-fb2.jpg

 Team International Loft 2013: http://www.loftsails.com/2013/team/

team.jpg

ficheteam.jpg

Windsurfjournal 10janv13

http://www.windsurfjournal.com/

wj090113

Windsurfing44

http://www.windsurfing44.com/forum/viewtopic.php?f=7&t=9346&start=15

W44.jpg

Rochefort Ocean Tourisme

http://www.facebook.com/Rochefort.Ocean.Tourisme

Rochefort FB

SUD OUEST 12 oct 2012

link

SOoct2012.jpg

Windsurfjournal 02/02/2012 

 

http://www.windsurfjournal.com/article,news,nouvelle-panoplie-pour-fra-873,1037

03.02
2012
wj020212.jpg
nomaj.gif

Nouvelle panoplie pour FRA-873

JocelynExoXOUnifiber1.jpg

Jeune espoir du windsurf français, Jocelyn De Souza n’a que 19 ans mais il a déjà derrière lui près de 8 années de compétition au plus haut niveau, lui qui a débuté le windsurf à l’âge de 5 ans…
Vice-Champion du monde IFCA en slalom en moins de 20 ans l’an dernier, 3ème des championnats d’Europe dans la même catégorie, FRA-873 est également un adepte de la Formula Windsurfing et il construit doucement mais sûrement sa carrière sportive en marge de ses études.
Un profil aussi intéressant ne pouvait que séduire de nouveaux partenaires et c’est équipé par les marques Exocet, XO Sails et Unifiber que Jocelyn De Souza naviguera désormais !
Pour sa première année en séniors, FRA-873 sera également supporté par un partenaire extra-planche, BM Immobilier, tout comme sa sœur Alizée, et outre un programme bien chargé avec le calendrier IFCA et celui du Classiques Tour Funboard 2012, il devrait également en profiter cette année pour faire ses armes sur le PWA World Tour.

 

Source : Jocelyn De Souza
Photos : Martine De Souza

Photos associées
JocelynExoXOUnifiber2.jpg
JocelynExoXOUnifiber3.jpg
JocelynExoXOUnifiber4.jpg
 
 Wind mag 31/02/2012
  
 
NEWS
31 janvier 2012

Mercato: Jocelyn De Souza passe lui aussi chez Exocet / Xo sail

IMG_2250

Le team Exocet Xo sails ne cesse de s'étoffer en ce début d'année puisqu'après Thierry Belbeoch, c'est le jeune Jocelyn De Souza qui intègre l'équipe de la marque Bretonne distribuée en France par la société Aloha Attitude.  En outre, Jocelyn qui met fin à plusieurs années de collaboration avec Ka sails, sera aussi soutenu par Unifiber pour les mâts et wishbones ainsi que par BM immobilier pour ses déplacements.

 

 A 19 ans le rochelais Jocelyn De Souza a écumé avec succès les catégories jeunes en Slalom (Vice-champion du monde slalom U17 en 2008 et en U20 en 2011, et sur le podium du championnat d’Europe U20 2011 à l’Almanarre). Il est aussi un des seuls jeunes français à régater régulièrement en formula (4ème Championnat d’Europe U20 et 7ème du championnat du monde U20 en 2011).

En 2012 Jocelyn annonce d'ores et déjà sa participation au tour AFF armé de ses nouvelles Exocet RS, mais aussi aux championnats d’Europe et du Monde IFCA slalom et peut-être les PWA européennes s’il obtient une wild card.

Vainqueur du raid La Tranche Ile de Ré en 2011, il participera également aux longues distances majeures du circuit français.

 

Pour suivre sa saison, son blog relooké : http://windsurfjo.over-blog.com/

 Credit photos : Martine De Souza

IMG_2129

 
Sud-Ouest 13-01-2012

SO13012012.jpg

 

Châtelaillon-Plage

Sportifs, jeunes et déjà champions

 

Les jeunes sportifs ont été salués lors de la cérémonie des vœux. (Photo B. J.)

Lors de la cérémonie des vœux du maire, organisée le 7 janvier, les jeunes sportifs châtelaillonnais ont été félicités pour leurs belles performances. Accompagnés de leurs présidents et entraîneurs, les futurs champions sont montés sur scène. Jean-Louis Léonard, le député-maire, les a tous remerciés pour avoir marqué l'année 2011 et fait briller la ville. La cérémonie des honneurs était présentée par Pascale Leyon, présidente de l'Office municipal de la jeunesse et des sports et championne de France de ball-trap (skeet olympique).
Nautisme, judo, ball-trap... Le Club Nautique de Châtelaillon-Plage (CNCP) a été sacré vice-champion de France en catamaran. Sarah Steyaert a remporté le Grand Prix international de Méditerranée. Elle est arrivée 2e à la Semaine olympique française et au SWC Miami Rolex Cup Laser Radial. Actuellement, elle est en stage à Briançon (Hautes-Alpes), en attendant de savoir si elle participera aux Jeux olympiques de Londres. Toujours au CNCP, Romain et Valentin Bellet sont champions d'Europe F18 et 3e au Mondial F18 jeunes. Maxime Blondeau est vice-champion d'Europe en HC16 jeunes. William Garrofe et Axel Pegorroto ont terminé 3e au championnat de France minimes Tyka. Jocelyn De Souza est vice-champion du monde de slalom youth U20. Alizée De Souza a remporté le championnat du monde formula youth U20. Concernant le Judo-Club de Châtelaillon, Thibaut Yang a été demi-finaliste du championnat de France juniors. Il a pris la 3e place au championnat régional. Il a remporté le Tournoi national label A à Nantes. Souhir Yahiaoui a été demi-finaliste aux championnats de France.

Planchemag dec 2011

PLANCHEMAG1211.jpg

 Planchemag Dec 2011

  PLANCHEMAG1211BIS.jpg

Wind septembre 2011

  

  windsept11

 

Planchemag septembre 2011Planchmagsept11.jpg

 

Vendredi 06 Mai 2011

http://www.windsurfjournal.com/

DSC06515.JPG

Jocelyn de Souza, l'interview

Il y a 15 jours à peine, le français Jocelyn de Souza montait sur la seconde marche du podium IFCA Slalom Worlds Youth 2011 dans le cadre du Curaçao Challenge 2011. A 19 ans, il boucle (presque) sa carrière en jeunes avec un titre de vice-champion du monde avant d’entrer dans la cour des séniors l’an prochain. Interview de FRA-873, un futur jeune talent du slalom français !

Windsurfjournal.com : Que cela fait-il de rentrer à la maison avec un titre de vice-champion du monde IFCA Youth 2011 ?
Jocelyn de Souza : Après une saison 2010 compliquée, ça récompense tout le travail depuis cet été avec un gros travail physique depuis septembre et les efforts effectués. L’objectif, c’était le podium mais en gros c’était aussi l’objectif de tous les français et européens qui s’étaient déplacés, le néo-zélandais Laurence Carey lui aussi a dit en arrivant qu’il voulait gagner. On ne savait pas non plus ce que donnerait Alice Arutkin au milieu des garçons alors second c’est plutôt bien !

WJ : Tout s'est finalement joué sur une seule et unique manche, il fallait  être prêt et dans le coup d'entrée de jeu...?
JDS : En effet dès le début les prévisions météo étaient plutôt pessimistes et le spot ne paraissait pas très propice pour faire beaucoup de manches. En arrivant l’organisation nous a dit : "Le vent vient toujours de là", il venait d’en face puis "Le vent vient après la pluie",  il y a eu de la pluie mais pas le vent !!! Au fur et à mesure que les jours s'écoulaient cela se confirmait, ce qui laissait entrevoir un championnat très court dans lequel aucune erreur ne serait permise. Pour les éliminatoires et pour la finale, c’était tendu car le parcours était court et le départ primordial. Il fallait être agressif mais pas trop car on ne pouvait pas compter sur une discard.
WJ : Comment gères-tu l'attente du vent de manière générale et sur cette épreuve à Curaçao en particulier ?
JDS : De manière générale j'essaye de bien m'hydrater et de rester le maximum à l'ombre et dans un environnement calme. Je fais aussi en sorte que l'ensemble du matériel susceptible d'être utilisé dans la journée soit prêt et protégé du soleil de manière à gagner du temps et aussi à ce que le matériel ne devienne pas une préoccupation lorsque les choses s'accélèrent. A Curaçao, notamment à cause de la chaleur et des animations grand public, le principal défi était de rester focalisé sur les courses et de ne pas se disperser aussi bien sur le plan mental que physique. Là-bas, j’étais hébergé par une famille de coureurs de l’île et donc sur le spot j’ai passé pas mal de temps avec les coureurs de Bonaire, de Curaçao et les hollandais. Mon anglais a progressé, le néerlandais pas vraiment !
WJ : Lors de la funny race lancée le 3ème jour, tu termines second derrière Ben van der Steen, ça a été un élément déterminant pour toi pour la suite de  la semaine ?
JDS : Déterminant oui, cela m’a permis d'emmagasiner un peu de confiance car en venant à Curaçao je n’avais pas de repères. J’avais bien navigué avec mes Ka Sails Koncept 2011 depuis octobre à la maison à Châtelaillon mais j’avais peu de comparatifs et pas de régate validée avant le départ. Du coup, après cette funny race, je savais qu'il m'était possible de battre l'ensemble des moins de 20 ans et de faire un truc bien, mais pour cela il me faudrait être bon sur le départ tout en gardant un maximum de lucidité pour ne pas faire d'erreur.

WJ : Un si long voyage pour quelques minutes de course, cela n'est-il pas décevant malgré ta belle seconde place ?
JDS : Il est clair que cela représente des heures et des heures de travail que ce soit sur le plan de l'entrainement, de la logistique et du financement pour au final un petit quart d'heure de compétition. Même si on a navigué plus que cela en attendant des conditions acceptables, j'aurais bien évidemment préféré faire trois manches par jour mais bon c'est le jeu. On se déplace parfois pour encore moins que ça. Et puis dans d'autres sports comme par exemple le sprint cela se joue en moins de dix secondes et il n’y a pas 50 manches.

WJ : Et à peine rentré en France, tu enchaînais avec la seconde étape du Classiques Tour Funboard 2011 à Loctudy où tu termines 24ème au général ?
JDS : Je ne sais pas si c’était une bonne idée d’y aller mais par respect pour le travail de Mathieu Bonno et de l’Association Française de Funboard, je crois que c’était bien de faire l’effort. Je n'ai pas pu être présent le premier jour, j’étais encore sur la route et je suis arrivé le soir. Après on a seulement couru le lendemain pour une journée bien costaud, briefing à 7h45 donc levé 6h10 et fin des manches à presque 22h. Et le soir j’étais cuit,  fatigue physique et nerveuse. J’ai fait tout ce qu’il ne faut pas faire, chute à la bouée, départ prématuré… Je suis même parti avec la mauvaise finale pour m’en apercevoir au bout d’un bord ! Les autres coureurs français qui étaient à Curaçao, eux aussi n’ont pas navigué à leur meilleur niveau je crois. Au terme de cette longue journée de course, le bilan est mitigé car mon classement n’est pas terrible, cependant à chaque manche j'ai été très proche de passer en finale gagnants et j'ai aussi pu confirmer mes points forts observés à Curaçao notamment, les départs et la relance au jibe. Ça ira mieux la prochaine fois !

Photos : Eric de Souza - K.Peterson - Bea Moedt

 

http://www.sports17.fr/actualite-1273-jocelyn-de-souza-presque-sur-le-toit-du-monde.html

 

dsc 8686

 

Championnat du monde de windsurf

Jocelyn De Souza (presque) sur le toit du monde

0 commentaire

 

Mercredi 04 Mai 2011

 

 

Jocelyn De Souza (presque) sur le toit du monde

Jocelyn de Souza est devenu vice-champion du monde de windsurf slalom en moins de 20 ans à Curacao.

A La Rochelle, la voile a toujours été un vivier de jeunes champions. Jocelyn De Souza perpétue la tradition grâce à ses résultats en windsurf slalom. A 19 ans, il vient de décrocher une magnifique médaille d'argent lors des championnats du monde youth (- de 20 ans) de windsurf slalom qui se déroulaient à Curacao dans les Antilles Néerlandaises. Le licencié au CNCP (Centre Nautique Châtelaillon-Plage) depuis 2008 a franchit les étapes une à une. Il prend sa première licence à l'âge de 5 ans dans le club d'Angoulins, il approfondit ensuite son apprentissage en sport étude au collège Fromentin puis au lycée Dautet de La Rochelle. Habitué des podiums sur la scène internationale (il est vice-champion du monde junior en 2008), De Souza a de nouveau frappé un grand coup pour son plus grand bonheur. « Au terme d'une semaine peu ventée le titre s'est joué en une journée (éliminatoires et finales) et il fallait être prêt car aucune erreur n'était permise. C'est une récompense appréciée pour ma dernière année en catégorie jeunes à l'international. »

Cette deuxième place mondiale est surtout la juste récompense d'une longue et intense préparation. Tous les efforts fournis ont donc porté leurs fruits comme le souligne l'intéressé : « Les entrainements windsurf hivernaux en solitaire dans la baie de Châtelaillon-Plage, les séances de proprioception, de musculation, de cardio et les matchs de volley du Suaps de Bordeaux 1 et même les sorties vélo avec les coureurs du pôle de La Rochelle y ont sans aucun doute contribué. Mes voiles australiennes Kasail, avec lesquelles je navigue depuis 4 saisons, m'ont bien aidé également. »

Celui qui suit des études d'ingénieurs aujourd'hui garde tout de même la tête sur les épaules et compte bien poursuivre sur sa lancée. « La saison ne fait que commencer et d'autres challenges m'attendent » souligne-t-il plein d'ambitions. Avec de tels champions, la voile rochelaise a un bel avenir devant elle...

nautisme - - Jocelyn De Souza (presque) sur le toit du monde

calendrier marée 2011bisCG17bisChatelmag.jpgDSC02969Fort boyard photo windhebdo1.jpg

Samedi 01 Oct. 2011
23.04
2011
nomaj.gif

Une funny race pour patienter

CuracaoChallenge201141.jpg

Les journées se suivent et se ressemblent à Curaçao pour ces IFCA Slalom World Championships 2011 Prokids, Youth, Junior et Masters avec un vent qui ne se montre pas très coopératif et souffle une bonne partie de la journée aux alentours des 8 nœuds…
Mais à la différence des jours précédents en ce vendredi, Eole montre enfin le bout de son nez mais malheureusement trop tard en fin de journée pour espérer commencer à lancer les premières manches de slalom.
L’organisation décide donc de partir sur un format funny race avec un grand slalom à réaliser dans la baie pour tous les participants en même temps, le premier en plus de 18 ans ayant la promesse de repartir avec un pack de bières !
Présent sur place pour encadrer la délégation néerlandaise, Ben van der Steen ne se fait pas prier pour dominer de bout en bout la flotte de 70 windsurfers même si le vent fait parfois des siennes, le jeune français Jocelyn de Souza le poussant dans ses derniers retranchements en prenant une très belle seconde place…
A deux journées de la fin, l’espoir reste de mise à Curaçao pour ces IFCA Slalom World Championships 2011 mais s’il semble certains désormais qu’il n’y aura pas beaucoup de courses sur cette épreuve et que la moindre erreur coûtera très chère…

 

Pour en savoir plus sur le Curaçao Challenge 2011/IFCA Slalom World Championships 2011 : www.curacaochallenge.com

 

Source : Curaçao Challenge 2011
Photos : Curaçao Challenge 2011/Bea Moedt

0 commentaire(s)
Sans titre 1Littoral0511hebdo2.jpgImage1.pngImage2.pngImage3.pngImage4.pngJo1.jpgJo2.jpgjo.jpglittoral.jpgSudouest010709bis.jpgsud-ouest.jpg http://www.windsurfjournal.com/

http://www.windsurfjournal.com/frontblocks/news/pop_up_news.asp?id_news=16773&ID_BB_LANGUAGES=1

Nav-Chatel01329.jpg

    Transfert Une promotion pour FRA-873 pixel.gif
Agé de 16 ans, Jocelyn de Souza fait partie des jeunes qui poussent et qui feront sûrement parler d’eux dans un très proche avenir… Déjà équipé par Lorch Boards pour les planches, FRA-873 devait se contenter jusqu’à présent de voiles d’occasion et d’un petit contrat ambassadeur chez le voilier australien KA Sails.
Heureusement, les bonnes performances de Jocelyn de Souza en 2008, avec notamment un titre de vice-champion du monde Junior de slalom, ont trouvé écho auprès de Ka Sails International qui a décidé de lui offrir une belle promotion en l'intégrant dans le team Europe de la marque et en lui prêtant un quiver complet de voiles de vagues et de slalom pour 2009 !
Si la Formula Windsurfing devrait rester une priorité pour FRA-873, on commencera à le voir plus régulièrement en slalom sur le circuit français et notamment sur le Classique Funboard Tour 2009 dont la première étape s’arrête à Hyères du 4 au 8 mars prochains…

pixel.gifSource : Jocelyn de Souzapixel.gifJocelyndeSouzaKASails